Lobotomobile : C'est 1936, le Dr. Egas Moniz, neurologue, qui invente la lobotomie au « pic  à glace », la technique constitue à enfoncer un pic a glace au coin de l'œil pour atteindre le cerveau, et plus particulièrement le lobe frontale. Cette partie gère, entre autre, les émotions. Le but était donc de créer une lésion au cerveau pour toute les pathologies, qui à l'époque, relève d'un trouble de l'émotion : dépression lourde, schizophrénie, homosexualité et bien d'autre état...

Mais le docteur Walter Freeman, frustré par la porté limite des opérations en institution, décide d'étendre cette technique à travers les États-Unis avec l'aide de sa Lobotomobile. Il exerce alors des lobotomies sans anesthésie, sur toute population confondu ( homme, femme, enfant ). Freeman, pour choquer médecin et d'infirmière, réalisait des lobotomies à deux mains: un pic à glace à chaque main pour deux yeux différents. Il va jusqu'à prescrire des lobotomies « trans-orbital » pour de simple maux de tête.

  Mais les résultats ne sont pas tellement concluant, laissant bien souvent les personnes dans un états végétatifs. On estime que Walter Freeman a, au cour de se voyage, eu entre 2500 et 3500 patients.

http://www.npr.org/templates/story/story.php?storyId=5014080