La bataille norvégienne : la bataille norvégienne est une forme particulière de la très connu Bataille. Il se joue, avec un jeu de 52 cartes, de 2 à un nombre indéterminé de personne (pouvant allez au-delà de 11 personnes). Mais on ajoutera un jeu de carte à 52 supplémentaire en fonction du nombre de joueur.

    La distribution se fais ainsi : on commence par retourner face caché trois cartes devant chaque joueur. Puis on redistribué pour chaque carte caché, une carte visible au-dessus. Puis on distribue enfin, trois cartes à chaque joueur, qui seront la main du joueur.  Les cartes restantes formes alors la pioche.

   A ce moment là du jeu, les joueurs peuvent interchangés leurs cartes en main avec,  seulement, leurs cartes retournés face visible. Mais, il faut connaître la valeur des cartes pour établir une bonne stratégie.

   La partie commence. Le premier joueur (par convention, celui à  gauche du distribueur) entame le premier pli. On tourne dans le sens des aiguilles d'un montre. Les joueurs peuvent alors jouer par carte seul, par double (ou plus ); ne déterminant pas le nombre de carte que le joueur précédant doit jouer. Les joueurs, chacun leur tour, devront alors mettre  une carte de valeur supérieur ou égal à celle du jouer précédant a défaussé. Jusqu'au moment, où un joueur qui ne peut plus augmenté, doit alors ramassé toutes les cartes défaussés par les autres joueurs lors du pli. C est le joueur qui à lancé la dernière carte, qui prend la main , et qui entame un nouveau pli. On retourne alors dans le sens du jeu.

   La parti se joue en trois round. Le premier se fais avec la pioche. A chaque fois qu'un joueur défausse une ( voir plusieurs cartes ) de sa main, il repioche pour avoir trois cartes en main. Si un joueur se retrouve avec plus de trois cartes dans la main, il ne peut donc pas repioché. Le deuxiéme round s'annonce quand la pioche est vidé. Les joueurs doivent alors se défaussé de toutes leur cartes en main, pour pioché les trois cartes face visible devant eux, et alors recherché de nouveau à se défausser de leur carte en main. Le dernier round se passe sur le même principe mais cette fois ci avec les cartes recouvertes. Dès que le joueur s'est défaussé de toutes ses cartes en main; il tire, cette fois-ci, une seul carte retourné et recommence dans le même but. Il joue alors ainsi les trois dernière cartes face caché . Dés qu'il n'as plus de carte en main ni devant lui, il gagne la parti.

   Cependant les cartes possèdent différentes règles et valeurs à connaître. La valeur des cartes est ascendante, communément de 2 à roi ( puis as ).

   Les règles de base sont :

  • Six équivaut à un changement de sens.

  • Sept où le jouer suivant doit cette fois mettre égal ou inférieur à 7.

  • Huit où le joueur suivant passe son tour

  • Dix où, cette les cartes joué précédemment dans le plis sont écarté de la parti. Le joueur ayant pausé le Dix prend la main.

  • Quand l'As se joue , le joueur décide d'une personne prenant l'ensemble du pli. Mais l'as est contrable par un autre As ou un 2

  • Le Deux est la carte la plus forte et la moins forte. Elle peut se jouaient à n'importe quel moment. Mais le joueur suivant doit alors recommence le « pli», recommancant du bas de la hiérarchie Deux, Quatre, Cinq., etc...

Il existe des règles additionnelles :

    • Trois étant la carte « Silence », pouvant être jouer après n'importe quelles cartes ( Sauf As incontrôlable ), prenant alors la valeur de la carte précédente.

    • L 'As ne pouvant être jouer sur un Valet ou un Roi.

    • Quatre carte de même rang ( quatre Roi, par exemple ) jeté en même temps , prennent la valeur d'un Dix. Sauf pour le quadruple Sept (qui reste alors toit le temps en jeu)

    • Quatre carte aligné de même rang à la suite par le jouers , prennent la valeur d'un Dix.

    • Le Joker peut être jouer. Il prend la valeur d'un As , incontrable. Mais il ne peut être jouer qu'un seul.

     Une petite règle implicite se joue aussi pour les Trois. Comme le  Trois prend la valeur de la carte précédente; on doit décider si le Trois remet en jeu, la règle de la carte précédente ( pour Six, Sept, Huit, Valet et Roi. )

  Ce jeu offre la possibilité d'inventer une multitude de règle originale de cette ordre.